26 octobre 2014

Le voyage des sens...



     A chaque fois que je me rappelle de mon enfance je me mets a sourire...

Je me revois dans notre potager, en train de cueillir une belle salade pour le déjeuner du dimanche... 

Je me revois en train de ramasser les framboises avec mes parents, mon frère, mes cousins, mes tentes et oncles pour faire un délicieux sirop...

Je me revois en train de faire la course autour de la maison avec mon frère pour grimper en premier sur le cerisier...

Je sens a nouveau le goût des fraises que je viens de ramasser dans le potager de ma tente préférée...

Je suis a nouveau allongé dans le hamac suspendu dans le jardin entre un vieux cerisier et un petit pommier...




Cela me manque beaucoup...

C'est sûrement la raison pour laquelle dès que je retourne en Pologne je suis comme une éponge qui absorbe la moindre sensation de bonheur et qui surtout prend quelques bons kilos grâce à ses parents qui veulent toujours faire plaisir à leurs fille en lui achetant les fruits, légumes ou douceurs et en lui préparant ses plats préférés... 

Évidemment!

Les bons petits plats faits avec amour... hmmmmm

Là, je peux vous dire que tous les restaurants 5 étoiles peuvent emballer leurs plats stériles a prix exorbitants.   



Il suffit que je dise que j'ai envie de manger les raviolis aux myrtilles...
...et vous savez quoi?
 Je les dévore quelques heures plus tard!











...et ce n'est pas tout!

Il y a aussi des gâteaux...





... et bien sûr des "golabki"!

Oui, encore un mot incompréhensible, mais ne vous inquiétez pas, je vous explique.

Alors voilà, les golabki (traduction:"petits pigeons") ce sont des feuilles de choux blanc farcis avec le mélange de viande et de riz, cuits au four et servis avec la sauce tomate... un vrai régale!!!








Et ce n'est qu'un bref aperçu de ce que nous avons mangés la dernière fois avec Monsieur N!

Alors pas étonnant que la seule chose que j'avais la force de faire après avoir mangé tout ça, c'était de m'asseoir devant la cheminée :)




























19 septembre 2014

Bouchées de figues à la chantilly au mascarpone



            Aujourd'hui je vous propose une recette qui vous surprendra par sa facilité et par sa fraîcheur.

Pourquoi les figues? 

Et bien tout simplement parce que j'ai eu envie de relever le défi "Mi-figue, mi-raisin" lancé par le site recette de.

Je voulais voir quel goût aurait ce mariage de la chantilly au mascarpone avec la chair de figue... et je peux vous dire que c'est délicieux!

... et j'espère que vous allez aimés, vous aussi.









--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Ingrédients:

- figues fraîches

Pour la mousse au mascarpone:

- 250g de mascarpone
- 80ml de crème liquide entière (30%)
- environ 2 c.à.s de sucre en poudre
- 1 sachet de sucre vanillé 

Préparation:

           Préparez la mousse au mascarpone selon la recette que vous trouverez ici.

           Lavez les figues, découpez les "chapeaux" et creusez à l'aide d'une cuillère à café (ou si vous en avez, à l'aide d'une cuillère spéciale pour faire les billes de fruits) pour retirer une bonne partie de "pulpe", sans abîmer les fruits. Cependant ne retirez pas tout.
Ecrasez cette "pulpe" avec une fourchette et mélangez la délicatement avec la mousse au mascarpone. Remplissez les figues avec cette mousse et couvrez les de leurs "chapeaux" (il faut compter 1 à 2 cuillères à café de mousse pour chaque figue). 

Servez-les fraîches. 


Bon appétit! 







22 août 2014

Une dernière note estivale?



J'adoooore les glaces!





Surtout les glaces crémeuses à l'italienne.

 Malheureusement je n'ai pas de sorbetière alors je me suis contenté - jusqu'à présent - de faire les esquimaux, car la préparation manuelle me paressait longue et fastidieuse.


Et puis un jour, je me suis dis, qu'il était temps de tester quand même cette vilaine méthode. 


On m'a offert le livre "500 glaces & sorbets" alors j'ai piqué la recette basique d'une glace à l'italienne, car c'est ce que nous préférons et je me suis mise au travail.
J'ai touillé toutes les heures pendant 3-4 heures, puis j'ai laissé la préparation tranquille toute la nuit. 


 Et???

... et c'était tellement bon que j'ai recommencé!





 Ok, il faut rester quelques heures a la maison, mais quand on aime les glaces, on est capables de faire ce sacrifice, n'est-ce pas les gourmands?

 Bon, ok, j'avoue, j'ai modifié un chouia la recette en rajoutant le sucre vanillé et la poudre de vanille pure.

 .Je pense tester bientôt d'autres versions aromatiques, mais pour l'instant je vous propose celle-ci... et je vous souhaite un excellent week-end :)  


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Ingrédients:

- 5 jaunes d'oeufs
- 60 cl de crème fleurette
- 100g de sucre en poudre
- 2 sachets de sucre vanillé (soit 7,5g un sachet)
- 1/2 c.à.c de poudre de vanille pure (optionnel) 

Préparation:

        Faites chauffer la crème fleurette (avec la poudre de vanille pure, si vous décidez d'en rajouter) jusqu'à l'ébullition, puis mettez la de coté pour qu'elle refroidisse légèrement.

        Préparez le bain marie en faisant chauffer un peu d'eau dans une casserole.

        Dans un récipient résistant à la chaleur (et qui s'ajustera parfaitement avec votre casserole de bain marie) mixez les jaunes d'oeufs, le sucre en poudre et le sucre vanillé jusqu'à ce qu'ils blanchissent. Posez le récipient sur la casserole d'eau légèrement frémissante et - tout en mélangeant avec une cuillère en bois - incorporez y doucement la crème.

         Sans arrêter de mélanger, faites chauffer la préparation jusqu'à ce qu'elle épaississe un peu et qu'elle nappe le dos de la cuillère.

 Maintenant il faut la laisser refroidir complètement, puis mettre au congélateur et mélanger bien toutes les heures pendant 3-4 heures, selon la consistance de l'appareil.
Ensuite laissez prendre la glace complètement pendant quelques heures sans y toucher. 

          Si vous possédez une sorbetière, versez la préparation refroidie dans la turbine et suivez les instructions indiqués sur la notice d'utilisation et laissez la tourner jusqu'à l'obtention d'une consistance assez ferme, puis versez la glace dans un récipient allant au congélateur et laissez la prendre minimum 15 minutes.


         








21 août 2014

Tarte panna cotta.




     Et tout est dit!

Bon, d'accord rajoutons encore beaucoup de myrtilles et de framboises à ce délicieux tableau et nous pouvons nous délecter.




Rien de mieux que la fraîcheur des fruits... l'onctuosité d'une panna cotta à la vanille... et la pâte sablée légèrement croquante en cette fin d'été automnale.

La preuve?

J'ai dévoré la moitié de cette tarte en une heure!!!

Oui, honte à moi! 

... surtout que je me suis mise au "léger" régime et que j'ai commencé à faire du sport il y a presque un mois (voilà pourquoi je fais mois de gâteaux et que je n'approche pas trop les fourneaux). 

Bref, tout ça pour vous montrer que ce dessert n'est pas trop sucré et qu'une part engloutie, on à envie de recommencer.

Je vous avoue que j'étais un peu fainéante sur ce coup là et que j'ai utilisé une pâte sablée toute prête (qui s'est avéré délicieuse d'ailleurs) et que j'ai du bidouiller la panna cotta plus légère car je n'avais pas assez de crème liquide entière (une version idéale pour quelqu'un qui fait un "demi-régime").







--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ingrédients:

- un rouleau de pâte sablée (j'ai utilisée la pâte sablée Monoprix, mais vous pouvez la faire vous mêmes en suivant cette recette, mais avec la moitié d'ingrédients indiqués)

- les fruits de votre choix (j'ai utilisé les framboises et les myrtilles dont légère acidité se marie très bien avec la douceur de la panna cotta)

- panna cotta (une double portion de la préparation indiqué ici, avec un peu plus de gélatine (j'ai fais une portion avec 160ml de crème liquide entière et 480ml de lait demi-écrémé, ainsi que presque 3 c.à.c de gélatine en poudre)

Préparation:

          Étalez la pâte sablée dans le moule à tarte, découpez son surplus sur les bords du moule (geste purement esthétique, vous pouvez aussi bien faire une jolie bordure en pinçant la pâte). Couvrez du papier sulfurisé et d'une bonne couche des haricots blancs ou du riz sec par exemple. Enfournez 15 minutes à 180°C, puis retirez le papier et les haricots ou le riz et enfournez encore pendant 10 minutes environ (le temps de dorer la pâte). Sortez du four et laissez refroidir.

           A part, préparez la panna cotta en suivant cette recette. Laissez refroidir et mettez au frigo (ou si vous êtes pressés comme moi, au congélateur), tout en remuant régulièrement avec une spatule pour qu'elle ne se solidifie complètement. Dès qu'elle devient plus consistante (il ne faut pas qu'elle soit liquide pour ne pas ramollir la pâte), versez sur la pâte sablée, lissez la surface avec la spatule et laissez prendre au frigo (vu que la préparation n'est plus liquide, vous n'aurez pas a attendre pendant des heures.

           Avant de servir, couvrez la tarte de fruits frais de votre choix et puis régalez-vous!




                ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Avec cette recette je me lance dans mon premier défi KKVKVK :)








15 août 2014

Peach pie!



         J'adore les fruits d'été et a chaque fois que je m'aventure au marché, je reviens chargée comme une mule. Les fraises, les pêches, les cerises, les melons, les abricots, les... 

Pfffiiioooouuuu, il y en a tellement que je dois me retenir pour ne pas tous les acheter!




On les mange natures ou dans un koktajl... mais je fais aussi des tartes et des gâteaux avec.

Et justement aujourd'hui je voulais vous proposer une tourte aux pêches... toute simple, mais tellement bonne.... hmmm




----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ingrédients: 

Pour la pâte sablée:
- 360g de farine
- 150g de sucre glace
- 240g de beurre très froid
- 1 jaune d'oeuf

Pour la "farce":
- 6 pêches pas trop mûres
- 1 c.à.s de sucre en poudre
- 1 c.à.s de farine


Préparation:

             Versez la farine et le sucre glace sur le plan de travail. Rajoutez le jaune d'oeuf et le beurre. Découpez le beurre en petits dés en le mélangeant en même temps avec la farine le sucre et le jaune d'oeuf, puis émiettez le entre les doigts ou en frottant avec vos mains pour obtenir une sorte de crumble, puis rassemblez la préparation en une seule boule et travaillez-la jusqu'à ce qu'elle soit bien homogène et lisse. Divisez la pâte en deux parts égales (j'ai fais une part légèrement plus grande pour le fond et une plus petite pour couvrir le gâteau, mais je pense que c'est mieux d'avoir les parts égales pour les deux). Enrobez-les dans du film alimentaire et mettez-la au frigo pendant 30 minutes.




               Beurrez et farinez votre moule à tarte. Sortez une part de pâte du frigo et étalez-la à l'aide d'un rouleau à pâtisseries (je l'ai fais entre deux feuilles du papier sulfurisé, la pâte ne collait pas au rouleau et elle était plus facile à "transporter" et à étaler dans le moule). 




Remplissez le fond et les bords du moule avec votre pâte sablée. Piquez avec une fourchette et enfournez pendant  10 minutes à 200°C.




Pendant ce temps préparez les pêches. Épluchez-les et coupez-les en gros morceaux. Saupoudrez-les avec le sucre en poudre et la farine et mélangez-les bien.




Sortez la tarte du four et étalez dessus vos pêches.
(Baissez la température du four à 180°C)




Sortez la deuxième part de tarte du frigo, étalez-la à l'aide d'un rouleau à pâtisseries et couvrez les fruits avec. Enfournez pendant environ 40 minutes à 180°C.

Sortez la tarte du four et saupoudrez-la de sucre glace. 

Vous pouvez la déguster chaude... avec une boule de glace à la vanille par exemple...

Hmmmmm que c'est bon...




Bon appétit! 




L'été à la campagne ... en images


             
         























26 juillet 2014

Un petit rayon de soleil... en plus



                   
             Quand j'étais petite, ma maman faisait beaucoup de bocaux, car nous avions des légumes et des fruits dans notre jardin. J'aidais à ramasser les groseilles, les pommes, les prunes, les framboises, les cerises... et maman faisait les tours de magie dans la cuisine en transformant tous ces fruits en compotes, confitures et sirops... 

Hmmmm je sens presque l'arôme du sirop de framboises fraîchement préparé, tellement les images de mes souvenirs sont réels...




           Depuis quelques temps, j'avais envie de faire ma propre confiture, mais je croyais qu'il me faudrait beaucoup de temps pour la cuisson ce qui me décourageait, donc je me trouvais de fausses excuses... "plus tard Kat", "tu n'as pas de temps Kat", "quand t'achètera de beaux fruits Kat"... et bla... et bla...




Finalement j'ai trouvé un peu de temps aujourd'hui et comme nous avons un petit arbre de kumquat sur le balcon, je me suis dis qu'il était temps de se lancer... 





J'étais vraiment surprise quand j'ai découvert que je n'ai pas besoin de passer toute la journée dans la cuisine en surveillant ma confiture.

Eh, oui, le temps de cuisson ne dépasse pas 5 minutes!

Je sens que je ne vais pas m'arrêter aujourd'hui...








---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ingrédients: 

- fruits de votre choix, lavés et coupés en morceaux (pour moi c'était 335g de kumquat)
- la même quantité de sucre gélifiant (j'ai utilisé 335g de Confisuc Saint Louis)

Préparation:

Suivez les conseils de préparation indiqués sur le paquet de sucre gélifiant, lavez, épépinez et coupez ou hachez (comme moi) les fruits de votre choix. Mettez les dans une grande casserole avec le sucre. Mélangez le tout et laissez macérer un peu, jusqu'à ce que le sucre se dissous complètement. Entre temps préparez les bocaux en les ébouillantant et en les laissant sécher sur un torchon propre. Mettez la casserole sur le feu vif et portez à l'ébullition, dès que le mélange commence à bouillir fort, comptez 5 minutes en remuants constamment (j'ai baissé légèrement le feu). Au bout de ce laps de temps, éteignez le feu et à l'aide d'une cuillère enlevez la fine couche de "mousse" qui couvre les bords de la confiture, ensuite versez la immédiatement dans les bocaux et fermez les bien. Laissez les refroidir.