31 mars 2014

Après l'effort... le réconfort!




      Le printemps est enfin arrivé! 

     Oui, il m'a beaucoup manqué et je suis heureuse de pouvoir enfin sentir dans l'air sa présence et de voir la nature se réveiller âpres sa sieste hivernale. 

     Je me réveille, moi aussi et je retrouve l'énergie de beaux jours après le marasme de l'hiver. Du coup, j'ai envie de jardiner et comme je n'ai pas de jardin, j'ai attaqué l'aménagement de notre balcon. J'ai commencé par planter quelques herbes aromatiques et j'ai fais de la peinture, mais il y a encore du travail à faire avant de pouvoir profiter de l'effet final.

     Donc, après un week-end aussi laborieux (si, si!), je me suis dis que je méritais tout de même un peu de réconfort,  alors j'ai commencé à chercher et j'ai  trouvé sur le site de Lil'luna une petite recette toute simple de cookies aux flocons d'avoine et à la noix de coco.

     Je me suis mise immédiatement à l'oeuvre pour assouvir mes besoins de gourmandise...  tout en restant sobre (et oui, j'en ai fais seulement la moitié, hein).


     Ils sont faciles à préparer et vraiment très bons... croquants à l'extérieur et moelleux à l'intérieur... hmmmmmmmm

Quoi, j'exagère? 

Absolument pas! 

Vous n'avez qu'à vérifier par vous mêmes!  



    

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ingrédients:


- 1 verre de beurre mou
- 1 verre de sucre roux
- 1 verre de sucre en poudre
- 2 oeufs
- 2 c.à.c de vanille
- 1 c.à.c de sel (j'ai mis moins)
- 1 c.à.c de bicarbonate de soude 
- 1 c.à.c de levure chimique 
- 2 verres de farine
- 2 verres de flocons d'avoine
- 1 verre de noix de coco râpé

* 1 verre = 250ml

Préparation:


    Mixez ensemble le beurre, les sucres, les oeufs et la vanille. A part mélangez tous les ingrédients restants et incorporez-les à la préparation crémeuse de beurre et mélangez bien le tout.
Déposez les boules de pâte à l'aide d'une cuillère simple ou une cuillère à glaces sur les plaques recouvertes avec du papier sulfurisé (vous pouvez, comme moi, les aplatir un peu avec les doigts). Laissez beaucoup d'espace entre les gâteaux , car ils s'étalent lors de la cuisson. 
Faites les cuir pendant 8 à 10 minutes à 180°C (selon la taille de la bête) ou jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés).
Faites les refroidir sur la plaque, car ils vont être encore mous (un peu de patience voyons), puis sortez-les sur une assiette ... et dégustez! 












8 mars 2014

Mardi gras... jeudi gras...


         Oui, je sais, le carnaval est déjà fini, mais mieux vaut tard que jamais, non? Bon d'accord, j'ai une bonne excuse, notre cuisinière a choisi de nous lâcher encore une fois au bon moment ... pas de plaques... pas de four... pendant cinq jours -_-

                                                                       Imaginez un peu ma douleur!
          
         Mais enfin, tout est bien qui fini bien... alors je me suis dis qu'il faut que je prépare quelques beignets. J'ai retrouvé donc la recette de ma maman et je me suis mise au boulot ce matin. Oui, je sais, vous pensez que je suis folle en me réveillant a 8h un samedi ... mais je vous rassure, c'est normal, je n'arrive pas à dormir jusqu'à midi alors autant en profiter pour faire la cuisine.




       Vous vous demandez quel est le lien entre la fin de carnaval et les beignets? Je m'explique. Voilà, au moment ou la crêpe fait l'apparition sur les tables des français, les polonais, eux, préparent les beignets... et ça se passe le dernier jeudi du carnaval... le "jeudi gras".





    Alors, êtes-vous prêts pour goûter à nos beignets? 
Je vous préviens, ils ne sont pas gras, car nous rajoutons à la pâte un peu d'alcool pur (90) qui l'empêche de "boire" l'huile pendant la cuisson. D'habitude, on prépare les beignets en les remplissant de marmelade avant la cuisson, mais moi j'ai voulu le faire après avec la confiture ou la chantilly et j'ai voulu aussi les faire en forme de donuts. Finalement, je les ai fais plus petits et natures, avec juste un glaçage à l'orange. Bon, je dois vous avouer que c'était ma première ... bah oui, on n'en fait pas quand on a une maman qui les fait parfaitement bien, vous êtes d'accord avec moi, hein? 
Il va falloir que je m'entraîne beaucoup pour atteindre son niveau, mais j'ai déjà quelques idées pour apporter certaines modifications à cette recette et pour en faire des variantes natures... plus aromatiques.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ingrédients:


- 1 kg de farine

- 100 g de levure de boulanger

- 4-5 c.à.s de sucre en poudre

- 365 ml de lait
- 2 shots d'alcool pur (90)
- 1 sachet de sucre vanillé
- une pincé se sel
- 2 oeufs + 4 jaunes d'oeufs 
- 125 g de beurre

- l'huile pour la friture


Préparation:

     Diluez la levure dans de lait tiède avec 1 c.à.c de sucre.
A part, mélangez les oeufs avec le sucre, le sucre vanillé, rajoutez l'alcool, la levure dilué, la farine et le beurre fondu. Laissez reposer la pâte dans un endroit chaud jusqu'à ce qu'elle double le volume. Travaillez la un moment, puis aplatissez-la à l'aide d'un rouleau pâtissier et et découpez les beignets à l'aide d'un verre. (Si vous souhaitez les remplir avec de la marmelade, c'est le moment. Déposez-en un peu sur chaque part, collez les bords en pinçaient avec vos doigts et roulez les boules délicatement dans vos mains). Laissez reposer encore une fois sur les plaques saupoudrés de farine, couverts d'un torchon propre. 
   
    Faites chauffer l'huile, puis baissez le feux. Mettez les beignets un à un dans l'huile et faites cuire à feux moyen pour que la pâte soit cuite à l'intérieur sans brûler à l'extérieur. (Astuce: mettez dans l'huile un morceau de pomme de terre épluché pour éviter que l'huile brûle la pâte). Surveillez bien la cuisson et retournez les beignets une fois qu'ils soit dorés en dessous. Une fois cuits, laissez les refroidir avent de les remplir de la confiture ou avec de la chantilly. Vous pouvez aussi les manger natures, saupoudrés seulement avec du sucre glace ou nappé d'un glaçage.


                                                      Bon appétit!