16 mai 2014

Sur mon nuage...



           Il m'arrive de m'obstiner à ne pas vouloir goûter un aliment, juste parce qu'il n'a pas l'air appétissant ou parce que tout le monde dit qu'il n'est pas bon... ou parce que j'ai tout simplement peur de m'aventurer sur un terrain inconnu. Oui, certains d'entre eux resteront, je pense, pour toujours bannis de mon menu... comme les huîtres par exemple... mais il y en a qui ont fini par me surprendre agréablement et font dorénavant partie de plats que je dévore régulièrement... comme les épinards.

           Oh je vous vois venir avec vos "beurk" et "yerk", mais je vous assure qu'il suffit juste de l'assaisonner avec un peu d'ail et c'est terriblement bon!


                   Ok, ok, j'arrête sinon vous allez fuir avant de terminer de lire cet article!



    Bon, il n'y a pas que les épinards qui étaient peu attirants à mes yeux... il y a eu aussi la panna cotta...


               Non, je ne plaisante pas, son aspect "pâteux" ne me donnait pas envie. J'imaginais une consistance bizarre sans trop de goût alors je passais toujours à coté ... et puis un jour, en déjeunant avec une copine dans un petit bar à salades situé pas loin de la gare Saint-Lazare, j'ai vu sur une étagère un petit pot transparent de panna cotta avec son coulis de fruits rouges... et il me faisait des clins d'oeil le vilain! Il faisait tout pour que je craque... et faible comme je suis, j'ai tendu la main...

             Après tout, il ne doit pas être si dégueulasse que ça... c'est un dessert, non?!


Donc, il a attendu sagement son tour sur la table... et quand la première portion de cette mixture crémeuse fut engloutie, j'ai compris que j'étais foutue...
     
                                                                    Totalement sous le charme...

                                                                            Amoureuse quoi!


          Après, j'en ai goûté d'autres... pas toutes aussi bonnes, mais pas suffisamment mauvaises pour me dégoûter, alors j'ai commencé à chercher une bonne recette qui me permettrait de préparer ma propre version de cette merveille et de me régaler chez moi quand j'en aurais envie.

                                                                         ... et j'en ai trouvé une!


        Depuis, je ne m'en sépare plus et elle a déjà fait ces preuves. Je ne me rappelle plus sur quel blog je l'ai trouvé (honte à moi -_-), mais je l'ai modifié légèrement et j'ai rajouté mon coulis de framboises. Un mariage parfait de la douceur de la panna cotta à la vanille (pas trop sucré) avec une belle note acidulé de la framboise ... hmmmm
                                          



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ingrédients pour 3 personnes:

pour la panna cotta:
1 c.à.c de gélatine en poudre (ou 2 feuilles de gélatine=4g)
160ml de crème liquide 30%
160ml de lait demi écrémé 
1 sachet de sucre vanillé
2 c.à.s de sucre en poudre

pour le coulis:
1 verre de framboises surgelés 
sucre en poudre
quelques c.à.s d'eau froide


Préparation: 

         Laissez gonfler la gélatine en poudre dans un petit verre avec 3 c.à.s d'eau froide (ou trompez les feuilles dans un verre d'eau) le temps de chauffer la préparation de lait, de la crème, du sucre vanillé et du sucre en poudre dans une casserole. Dès qu'elle boue, coupez le feu et rajoutez-y la gélatine. Mélangez bien. Faite refroidir, puis versez le liquide dans 3 verres ou bocaux, fermez les ou mettez du film étirable pour couvrir les verres et placez les dans le frigo pour quelques heures.

         Pour préparer le coulis, décongelez les framboises, mixez-les avec de l'eau. En utilisant un passoire, séparez le coulis des graines. Rajoutez la quantité souhaité de sucre en poudre au coulis (versez le en plusieurs fois, mixez et goûtez. Répétez l'opération jusqu'à ce que cette onctueuse sauce soit a votre goût. Versez quelques c.à.s sur la panna cotta ferme... et servez le dessert bien frais avec le reste du coulis à coté, pour ceux qui voudraient en rajouter encore dans leur verre.   








4 mai 2014

Tout frais... tout bon!



         Chose promise, chose due... alors me voilà avec ma version du fameux "milk shake"!

         En Pologne, on l'appel "koktajl" (lire "coctayl") et il est consommé soit en tant qu'une boisson rafraîchissante, soit comme une sauce pour les pains à la vapeur, le riz nature ou les raviolis aux fruits. 
Je sais, je sais, les pains à la vapeur,  et les raviolis sucrés, ce n'est pas une chose courante en France, mais croyez moi, ce sont des plats qu'il faut absolument goûter... en plus la période idéale approche, vu que bientôt c'est l'été... enfin, espérons le.

         En tous cas, nous avons déjà commencés la saison à la maison et ceux qui ont goûtés, ont aimés... ou ils ont bien fait semblant. Monsieur N est devenu fan alors je ne m'arrête plus... j'en fais le plus souvent à la banane, mais aussi à la fraise... ou je mélange les deux fruits. Nous avons goûtés aussi au kiwi... et le dernier en date était le duo banane - pomme granny.

         Ce qui est bien avec ce genre de boisson, c'est justement le fait que l'on peut créer des parfums différents et que la préparation est vraiment rapide... bon ok, seulement avec un mixeur... sinon, bonjour la galère -_-


         L'ingrédient magique? 

        Le lait fermenté!!!


         Il est très bon pour notre santé. Il est pauvre en matières grasses et contient des bactéries qui contribuent à l'équilibre de notre flore intestinale. Il contient des vitamines, du calcium, du potassium et des oligo éléments.  Il est frais et bon aussi bien nature que mélangé avec les fruits ou légumes. En Pologne on le consomme nature, par exemple avec les pommes de terres cuites à l'eau, écrasés et mélangés avec la saucisse en morceaux cuite dans un peu d'huile avec de l'oignon... ou en soupe froide avec le concombre, l'oignon nouveau, le radis ou la betterave... ou mixé avec les fruits. 

Rien que d'y penser... hmmmmm
  

Alors? 

Êtes-vous prêts pour une petite pause santé et fraîcheur? 

C'est parti! 



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ingrédients (la quantité selon vos envies):

- lait fermenté bien frais.
- fruits (au choix)
- sucre en poudre (facultatif)

Préparation:

Coupez les fruits en morceaux, mixez-les dans le blender (ou écrasez-les avec une fourchette), versez le lait fermentez, mixez encore... Goûtez!  Rajoutez les fruits, le lait ou le sucre, si vous voulez plus de goût ou si vous préférez une boisson plus ou moins épaisse... ou plus sucrée. 
Gardez la au réfrigérateur, servez bien fraîche!

Amusez-vous et soyez créatifs!

          ... et comme on dit chez nous... na zdrowie! 






3 mai 2014

Au boulot!




                Si vous aimez la note exotique de la noix de coco et si vous avez envie de mangez de temps en temps autre chose que du Nutella... je vous propose de préparer cette pâte à tartiner chocolat blanc - noix de coco. 

                Oui, oui, vous pouvez en faire vous mêmes!


                J'en ai déjà fais quelques parfums... aux carrambars, à la noix de coco et au chocolat au lait, aux fraises tagada.. mais comme la noix de coco c'est un peu ma faiblesse, j'en fais plus souvent... Hier, j'ai eu envie de l'associer avec du chocolat blanc.

                 Les pâtes à tartiner maison sont vraiment faciles à préparer et en plus vous pouvez diversifier les parfums selon vos envies... banane, citron, café, violettes, caramel au beurre salé, pistache...

                Bon, c'est vrai qu'aujourd'hui vous pouvez en trouver dans les commerces, mais avouez que le choix est limité et les prix assez élevés... alors qu'avec peu d'ingrédients vous pouvez créer vos propres déclinaisons et vous régaler sans dépenser une fortune. 




--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ingrédients:

- 20cl de crème liquide
- 100g de chocolat blanc (j'ai utilisé le chocolat blanc Galak de Nestlé)
- 1 verre (250ml) de noix de coco râpé 


Préparation: 

Versez la crème liquide dans une petite casserole et faite chauffer jusqu'à ébullition, puis enlevez la casserole du feu et versez la crème chaude dans un saladier avec le chocolat en morceaux. Laissez quelques minutes, puis mélangez bien la préparation avant d'y versez la noix de coco râpé ... et mélangez encore. Laissez refroidir, puis versez la pâte dans un bocal et mettez la au réfrigérateur pour quelques heures.


1 mai 2014

Simplicité avant tout!



            Aujourd'hui j'ai eu envie d'un gâteau!


            Bah quoi, ça ne m'arrive pas tous les jours tout de même alors ne faites pas cette tête, s'il vous plaît. Je sais que je dois me mettre au régime, mais avec ce temps pourri j'ai besoin de réconfort alors revenez me harceler avec ce fichu régime quand il fera plus beau et plus chaud et quand la seule chose que je voudrai manger sera une salade, hein!?


            Donc... aujourd'hui j'ai eu envie d'un gâteau! Malheureusement je me suis retrouvé à court de fruits qui sont passés - la veille - au mixeur pour finir dans une délicieuse boisson rafraîchissante (oui, il faut que je vous donne cette recette aussi) ...plus des noix et noisettes en tous genre... plus de pâte feuilleté (et la flemme d'en préparer une...), plus de...

           Enfin bref, vous l'avez compris, fallait jouer les Mc Gyver pour créer quelque chose de sucré, rapide à préparer et mangeable par la même occasion. J'ai fais donc un bref inventaire de ce que j'avais et j'ai improvisé... et le résultat m'a surpris! ...Ceux qui ont goûtés ont aimés... et Monsieur N a prononcé le mot "parfait" entre deux bouchées (un véritable compliment de la part de quelqu'un qui n'est pas adepte de ce genre de gâteaux en général!).




-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Ingrédients:


- 1 verre (250ml) de sucre à la vanille (Beghin Say) ou un verre de sucre en poudre et 1 ou 2 sachets de sucre vanillé 
- 1 verre (250ml) de farine
- 1/2 verre (125ml) de lait
- 125g de beurre
- 2 oeufs
- 1 c.à.c de levure chimique
- compote de pêches (Bonne Maman)


Préparation:

          Versez le lait dans une casserole et faites le chauffer jusqu'à l'ébullition, puis éteignez le feu. Rajoutez le beurre coupé en petits dés et le sucre et mélangez bien jusqu'à ce que le beurre fonde et le sucre se dissous. Faites refroidir la préparation. Pendant ce temps séparez les blancs des jaunes et montez les en neige. 

           Préchauffez le four à 180°C et préparez un moule pour le gâteau en le beurrant et en le saupoudrant de farine. Le mien était rectangulaire de 30cm sur 20cm).

           Quand la préparation est tiède, rajoutez y les jaunes d'oeufs et mélangez bien avec un fouet. Incorporez la farine et la levure et mélangez encore jusqu'à ce que vous obtenez une pâte lisse. Ensuite rajoutez y les blancs d'oeufs battus en deux fois, en mélangeant délicatement avec une spatule.

           Versez la préparation dans le moule et déposez par dessus quelque cuillères à soupe de la compote de pêches (ne vous inquiétez pas si elle est aussitôt engloutie par la pâte et qu'elle retombe sur le fond de la forme).

           Enfournez et faites cuire 25 minutes. Vérifiez la cuisson avec un cure dent au bout de 25 minutes et s'il ressort propre, c'est que le temps d'attente est fini et que l'on peut dévorer le monstre! ... Enfin, je vous conseille de le refroidir un peu quand même, pour éviter les brûlures, hein? ...Même si l'odeur de vanille qui va envahir votre maison va  chatouiller vos narines, soyez patients!